Tableau façon dot painting: fête des mères #2

Dots peints: volume et brillance

Bonjour à tous!

 

Je suis très heureuse que vous ayez apprécié le tuto pour le tableau façon pixel art de la semaine dernière, et vous remercie de vos commentaires et partages sur Facebook!

 

Comme j’avais acheté la toile qui m’a servi de fond en lot de trois, et que j’adore travailler par trois unités, je me suis dit qu’il serait chouette de transformer cet unique tuto en première partie, et de publier les deux suivants durant ce mois de mai, pour obtenir au final un triptyque à offrir à la maman de votre choix (bon, souvent on offre ce type de cadeaux à la sienne, je le reconnais!).

 

J’ai proposé un sondage sur la page du blog, et les réponses ont été unanimes: cette série de trois tutos est tout ce dont vous avez toujours rêvé, et vous êtes tous prêts à tout pour que je l’écrive.

 

Devant un tel raz-de-marée d’enthousiasme et de demandes en mariage, je m’incline, et vous livre aujourd’hui le second volet de cette trilogie qui marquera à jamais l’histoire du blogging!

 

 

Le matériel:

 

On va commencer par rassembler tout ce dont on aura besoin. Il vous faudra donc :

 

Matériel pour tableau coeur en dot painting
Voici tout ce dont vous aurez besoin!

 

-Le second carton entoilé en 25×25 (1,45 euros le lot de 3 chez Action).

-De la peinture acrylique: la teinte de votre choix et du blanc qui va nous permettre de créer un dégradé. J’ai choisi la peinture Acryl Brillant de chez Darwi, car elle a la bonne texture pour le dot painting. Pas besoin donc de la diluer. Si toutefois vous utilisez une acylique classique en tube, il vous faudra faire des tests à différents niveaux de dilution pour obtenir la texture idéale. Vous aurez atteint celle-ci lorsque la goutte de peinture déposée sur le papier formera un dôme bien arrondi, sans couler ni faire de «pâté».

-Une grande feuille de papier millimétré ou à petits carreaux. A défaut, vous pouvez quadriller une feuille de 25x25cm de 5mm en 5 mm.

-Un feutre d’une teinte proche de celle que vous avez choisie pour l’acrylique (comme on l’a vu la semaine dernière, le critérium se voit par transparence sous l’acrylique, c’est pourquoi une teinte assez claire et proche de celle de votre peinture est une bien meilleure idée).

-Un outil à poinçonner. Si vous n’en possédez pas, une pointe de compas voire une simple aiguille feront l’affaire.

-Du scotch repositionnable.

-Un outil pour le dot painting. Ici, j’ai utilisé un outil qui sert normalement à sculpter la pâte à sucre pour la pâtisserie et la décoration de gâteaux. Vous pouvez toutefois utiliser le bout d’un stylo, la boule d’une grosse aiguille à tricoter, ou tout objet avec une extrémité circulaire, ou mieux, sphérique.

-Un pot pour mettre la peinture. Le dot painting consommant beaucoup de peinture, je vous conseille d’utiliser un gobelet à fond étroit, plutôt que plat, pour éviter de gaspiller la peinture. Ici, j’ai pris un pot de petit-suisse pour bébé, car le fond a une surface très réduite.

 

 

Préparation du support:

 

A toutes fins utiles, je vous redonne la grille sur laquelle on a travaillé la semaine dernière. Le défi étant de créer le triptyque en utilisant ce motif à chaque fois, et le même fond (mon carton entoilé).

 

Grille coeur 3D fête des mères
La grille que j’ai créée pour ce tuto: un coeur avec un effet de 3D.

 

Nous allons commencer par créer une grille pour repérer sur la toile les points à peindre. Pour cela, on coupe la feuille de papier quadrillé/millimétré pour obtenir un carré de 25×25 cm. Ensuite, on reporte grossièrement la forme du coeur sur ce quadrillage en le centrant bien.

 

Gabarit pour tableau coeur
Mon gabarit reporté sur papier millimétré.

 

On va ensuite perforer LE CENTRE de chaque case de la grille. En effet, on veut que les points soient centrés car ils serviront de repères pour poser la peinture.

Je me suis servie d’une plaque de liège comme support à placer sous la feuille, mais vous pouvez utiliser une serviette ou un drap pliés, ou tout autre support souple (plaque de silicone, bulgom, feuille de carton-mousse ou de feutrine).

 

Perforation du gabarit coeur
Je perfore le centre de chaque case.

 

Une fois que toutes les cases composant le coeur (et celles-ci seulement) sont perforées en leur centre, on peut fixer ce gabarit sur le carton entoilé à l’aide de scotch repositionnable, afin que rien ne bouge quand on reportera les points sur la toile.

Ceci fait, on va poser la pointe du feutre sur chaque perforation afin de marquer la toile de repères. Une fois que tous les repères sont posés, on peut décoller le gabarit et le mettre de côté pour une utilisation future.

 

 

Marquage de la toile à l'aide du gabarit perforé
Le gabarit est fixé sur la toile; je marque au feutre chaque perforation sur la toile.

 

Pose des points de la première couleur:

 

Maintenant que tous les repères sont posés, on va tracer une petite croix à l’emplacement de chaque case de la couleur la plus foncée (ici le numéro 3). Cela va permettre d’appliquer cette teinte dans un premier temps, afin d’éviter de travailler avec trois couleurs simultanément. On ne risque pas de voir sécher la peinture de cette façon.

 

 

Toile avec les repères pour les points
La toile est légèrement marquée à l’emplacement de chaque point.

 

Repérage des points de la première couleur
J’ai repéré les points à réaliser dans ma première couleur.

 

Je vous conseille vivement de vous entraîner d’abord sur une feuille de brouillon à faire de beaux pois de peinture, car cela demande un peu de pratique, et vous ne voulez pas ruiner votre toile dès le premier point, si? Vous pourrez ainsi voir s’il vous sera nécessaire de retremper votre outil dans la peinture à chaque point (ce qui est mon cas), ou, dans le cas contraire, combien de points vous pouvez faire avant de devoir recharger.

 

Tests dots sur une feuille de brouillon
Il faut s’entraîner sur un papier de brouillon avant le grand saut sur la toile…

 

Pour faire de beaux points réguliers, il faudra poser votre outil bien vertical sur l’emplacement de votre petite croix, et appuyer jusqu’à ce que celui-ci entre en contact avec la toile, puis le retirer bien verticalement également. Quand ce geste est bien intégré, vous y êtes!

Une fois que vous êtes satisfait de vos résultats, vous pouvez vous lancer sur la toile! Posez un point sur chaque petite croix marquée à l’étape précédente, dans le sens de lecture, c’est-à-dire de gauche à droite, puis de haut en bas; cela vous évitera de tremper par mégarde votre poignet ou votre manche dans un point déjà réalisé, ce qui, une fois encore, ruinerait tous vos efforts. On travaille de nouveau avec l’acrylique, qui ne permet pas vraiment l’erreur car elle sèche très vite et tâcherait irrémédiablement votre toile.

 

Dots de la première couleur
Les points de la première couleur sont posés. Ouf!

 

Quand vous avez placé tous les points de la première couleur, vous pouvez pousser un gros soupir de soulagement, et laisser la toile sécher quelques heures: la surépaisseur dûe à la technique de dot painting provoque un allongement considérable du temps de séchage. Pendant ce temps, nettoyez vos outils et admirez votre travail: les points sont bombés et très brillants, comme si vous aviez collé des demi-perles sur la toile.

 

Dots de peinture brillants et bombés
Pourquoi on aime le dot painting?

 

 

Pose des points des deuxième et troisième couleurs:

 

Une fois que les points sont bien secs, on va pouvoir poser la seconde couleur, un peu plus claire. Vous avez pu mesurer à l’étape précédente quelle quantité de peinture a été nécessaire pour les 166 points de la première couleur. Il vous en faudra une quantité à peu près similaire pour les 122 points de la seconde teinte, sachant que nous allons mélanger environ 2 parts de votre couleur de base avec 1 part de blanc pour commencer le dégradé.

 

Repérage des dots pour la deuxième couleur
J’ai repéré l’emplacement des points de ma seconde teinte.

 

Mais d’abord, on va marquer d’une petite croix tous les points correspondant aux cases numérotées 2 sur la grille. Une fois ceci fait, préparez votre mélange d’acrylique, et tamponnez! J’ai également choisi de refaire un point plus petit au centre de chaque point de la première couleur à l’aide de l’autre extrémité de mon outil, pour donner plus de volume et atténuer cette teinte très foncée.

 

Dots de la deuxième couleur faits
Je pose mes points de la seconde couleur…

 

Coeurs de dots réalisés
Et j’ajoute un point de cette couleur sur chacun des points réalisés auparavant.

 

Après quelques nouvelles heures de séchage, on procédera de même pour la troisième teinte, si ce n’est qu’il ne sera pas nécessaire cette fois de marquer de croix, car vous pourrez recouvrir tous les repères restants. Pour obtenir votre dernière teinte, mélanger 1 part de votre couleur de base avec 2 part de blanc. Prévoyez moins de peinture au total, car on n’a que 46 points à réaliser pour cette étape. Une nouvelle fois, j’ai réalisé une série de points de cette couleur au coeur de ceux de la couleur précédente.

 

Mélange des couleurs pour la troisième teinte.
J’éclaircis encore ma teinte en y ajoutant une bonne quantité de blanc.

 

Il ne vous reste plus qu’à réaliser tous les points de la dernière couleur, et voilà le motif de coeur terminé! Pour continuer à donner du volume et du pep’s à la création, je réaliserai un point blanc au centre de chacun de ceux réalisés à la dernière étape; cependant, je n’ai pas de photo, car à l’heure qu’il est, ma couleur la plus claire n’est pas encore sèche. Je posterai une photo du travail terminé dès demain! En attendant, voici mon avancée actuelle:

 

Tableau en dot painting coeur presque terminé
Il ne me restera qu’à ajouter un point blanc sur les points plus clairs après séchage.

 

 

EDIT du 10 mai:

 

J’ai terminé le tableau! Je vous poste quelques photos de la bête:

 

tableau dot painting terminé
Le voilà fini!

 

coeur en dot painting survol
Sous un autre angle…

 

Dots peints: volume et brillance
… pour bien voir l’effet de relief du dot painting. Et ça brille!

 

 

Si cela vous intéresse, je peux vous préparer un petit tuto sur le dot painting en général, et notamment sur la façon de trouver/fabriquer ses outils à moindre coût. Laissez-moi juste un petit commentaire et je m’y colle! Et bien entendu, si vous réalisez ce tableau, je serais ravie de voir une photo de votre résultat sur le groupe facebook des amis du Baz’art.

 

Je tiens également à vous informer que le blog de Frangine est ouvert! Vous y trouverez de la lecture, car quatre articles sont déjà présents, dont un tuto complet en deux parties pour se fabriquer une petite robe sur mesure, et d’autres choses encore… Je vous laisse découvrir!

 

Je vous souhaite à tous une très bonne fin de semaine, et vous dis à samedi!

 

Image Pinterest tableau dot painting

Partager cet article

2 commentaires sur “2”

    1. Oui j’adore, je n’ose pas me lancer encore dans les galets mais j’ai créé quelques supports aujourd’hui… Le toucher est très sympa aussi avec toutes ces surépaisseurs! Merci de ta visite! 😉

Laisser un commentaire